L'épave de l'Umbria en Mer Rouge au large du Soudan

L’épave de l’Umbria est sans aucun doute l’un des rêves à réaliser pour tout photographe sous-marin aimant les épaves historiques. L’Umbria contient environ 360 000 bombes équivalent à 6000 tonnes, 60 boites détonateurs, des sacs de ciment, des matériaux de construction, quelques voitures de la marque Fiat. Elle gît à moins de 10 minutes de navigation de Port Soudan non loin du récif de Wingate Reef.

10 juin 1940, le capitaine de l’Umbria, apprend par la radio que l’Italie vient d’entrer en guerre contre l’Angleterre qui occupe alors le Soudan. Le bateau est ancré non loin de Port Soudan. Le navire fait une halte alors qu’il fait route vers l’Erythrée pour ravitailler les troupes italiennes. Le capitaine décide de saborder son navire pour éviter que les anglais s’emparent de la cargaison. Aucune perte humaine ne sera à déplorer.

L’Umbria dont le nom original est Bahia Blanca a été lancé le 30 décembre 1911. Il pouvait transporter 2 000 passagers et 9 000 tonnes de cargaison. C’est en 1935, que le Bahia Blanca change de nom et de fonction. Le navire devient un transporteur de troupe.

Aujourd’hui, l’épave de l’Umbria est inclinée par bâbord sur une trentaine de mètres de profondeur. Les bossoirs tribord affleurent la surface et le bord de la coque est à 3 mètres sous la surface. Elle est imposante avec une longueur de 153 mètres, une largeur de 18 mètres et un tirant d’eau de 10,8 mètres. Elle est en parfait état car elle est l’abri des tempêtes et des courants. Il est nécessaire d’effectuer au moins 4 plongées pour la découvrir totalement. La poupe avec la gigantesque hélice tribord nécessite une seule plongée pour réaliser des photos intéressantes. Les angles de prises de vues sont très variés. La proue est tout aussi impressionnante car par soleil orienté sud ou ouest, une vue en perspective sur toute l’épave est possible si la visibilité est bonne. Les cales regorgent de trésors comme des bombes, des minutions pour fusils et mitrailleuses, des bouteilles de vin, des voitures Fiat 1100 ballila. Le plus difficile est sans conteste de trouver l’entrée pour se rendre dans la salle de restaurant. Les lumières qui filtrent à travers les hublots donnent une ambiance feutrée, irréelle. L’accès à la salle des machines est difficile quand on est équipé d’un reflex car les passages sont très étroits.

Toutes les techniques sont possibles pour réaliser des photos de l’Umbria : ambiance en lumière naturelle ou en lumière mixte, plans rapprochés, gros plans. Les jeux de lumières quand on évolue dans les coursives sont magnifiques.

L’épave de l’Umbria est sans conteste une des plus belles épaves historiques du monde. C’est une plongée dans l’histoire et un voyage surréaliste dans le temps.

Cliquez sur chaque vignette pour voir un agrandissement.

 

  1. Commentaires (0)

  2. Ajouter le votre
Rated 0 out of 5 based on 0 voters
Il n'y a pas encore de commentaire.

Ajouter vos commentaires

  1. Poster un commentaire en tant qu'invité.
Rate this post:
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement
Début

Paramétrages de cookies

×

Cookies fonctionnels

Ce site utilise des cookies pour assurer son bon fonctionnement et ne peuvent pas être désactivés de nos systèmes. Nous ne les utilisons pas à des fins publicitaires. Si ces cookies sont bloqués, certaines parties du site ne pourront pas fonctionner.

Mesure d'audience

Ce site utilise des cookies de mesure et d’analyse d’audience, tels que Google Analytics et Google Ads, afin d’évaluer et d’améliorer notre site internet.

Contenus interactifs

Ce site utilise des composants tiers, tels que ReCAPTCHA, Google Maps, MailChimp ou Calameo, qui peuvent déposer des cookies sur votre machine. Si vous décider de bloquer un composant, le contenu ne s’affichera pas

    Réseaux sociaux/Vidéos

    Des plug-ins de réseaux sociaux et de vidéos, qui exploitent des cookies, sont présents sur ce site web. Ils permettent d’améliorer la convivialité et la promotion du site grâce à différentes interactions sociales.

    Autres cookies

    Ce CMS Joomla utilise un certain nombre de cookies pour gérer par exemple les sessions utilisateurs.